Live-Report: Plug-In, My Rock Session, Backstage, Paris (20/01/2017)

Par défaut

Hier soir, c’était mon 1er concert de 2017, et aussi celui de mes potes essonniens du groupe de rock Plug-In.

Ce vendredi donc, Plug-In a eu la chance de pouvoir se produire sur la magnifique scène du Backstage à Paris (à 2 pas du Moulin Rouge) dans le cadre de la première édition de ce qu’on pourrait appeler un « mini-festival »: la My Rock Session.

Organisée par Music&Beat Productions et All Rock (Webradio), ce concert n’était en aucun cas un concours/tremplin mais une grande soirée conviviale autour du rock comme il en existe en Angleterre ou aux US, et en cela j’ai trouvé le concept hyper intéressant.

Plug-In a été le deuxième groupe dans le running order. Arthur, Tony, Sonia et Henri ont partagé la scène avec Let’s Burn Cookies, les perchés Addicts, les déjantés Beasts et les supers talentueux For The Hackers. Décryptage de leur set raccourci (8 titres, sans aucune cover):

Pour bien ouvrir les festivités, Plug-in a démarré son set avec une intro assez puissante composée de quelques sonorités qui m’ont rappellé Royal Blood, notamment la ligne de basse de Sonia au début qui fait penser à celle de Figure It Out. Cette intro amène au titre Shoulders.

Pour continuer, Plug-in nous propose un titre qui existe depuis leurs débuts: Sweet Machine. Un morceau hyper rock dont le thème est une critique de l’invasion grandissante de la technologie dans notre vie. Perso, je l’adore!

On enchaîne ensuite avec deux singles du prochain EP de Plug-In: The Maze (l’actuel, dont le clip est dispo sur Youtube) et Somehow (le prochain). La première combine toutes les influences du groupe avec des sonorités rappelant celles de Muse ou encore de Radiohead. Quand à la deuxième, ça a été un véritable coup de coeur pour moi: le titre démarre très doucement, nous donnant l’impression d’une balade…avant de monter en puissance! Tout ce que j’aime dans le rock.

Au tour des potos de @pluginmusic!!!!! #fridayevening #live #rock #themaze

A post shared by Pierre-Jean Lejoly (@lejolypj) on

Et tant qu’on est dans la puissance, autant y rester: le groupe nous débite alors un excellent jam sur le riff de Nasty Dogs avant de nous jouer le morceau. Dans le public c’est la folie: un peu plus de monde et on aurait pu lancer des pogos! Mais au moins, Arthur n’hésitera pas à faire sauter le public à la fin du morceau.

Histoire de calmer un peu la foule avant le grand final, Plug-In dégaine alors de son sac la magnifique pièce de leur répertoire qu’est 4:00 AM. On va être honnête: vous ne trouverez pas plus Radiohead dans les chansons du groupe de Longjumeau, et c’est ça qui est cool.

Pour le final, pas de Rage Against The Machine, mais une compo dans le même style: Enough. Je crois que ce que je retiendrai le plus à part le morceau en lui-même, c’est la fin en mode WTF complet! Tout d’abord, Arthur a fait sauter le public une nouvelle fois sur un passage hyper puissant en fin de morceau, avant de bouger lui même…et de chuter. Pourtant quand je revois les images et mes souvenirs, j’ai l’impression que sa chute était volontaire…contrairement à celle de Tony.

Eh oui, car Tony a décidé de rejoindre l’instant de folie de son chanteur et de sauter partout sur scène. Il s’est ensuite dirigé vers Sonia (sa petite soeur, pour info) qui dans un élan de fraternité lui a mis un croche-pattes, le faisant s’écraser dos au mur d’à côté! C’était assez hilarant et ça m’a rappelé les débuts de Muse à la fin des années 1990, où les 3 garçons se sautaient dessus en cassant tout sur scène.

Conclusion: ils n’avaient plus besoin de le prouver, mais Plug-In ont montré qu’ils ont un talent énorme (ils ont d’ailleurs été félicité notamment par des membres de For The Hackers) et qu’ils veulent devenir une valeur sûre du rock Français. Nul doute que le futur sera très lumineux pour eux, notamment avec leur futur 1er EP, dont l’enregistrement commencera la semaine prochaine selon les mots d’Arthur en interview d’après-concert. Et je serai là pour les suivre de près!

SETLIST

Intro
Shoulders
Sweet Machine
The Maze
Somehow
Nasty Dogs
4:00 AM
Enough

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s