La Review de WOM: Datcha Mandala-« Rokh »

Par défaut

Aujourd’hui, place à une grande chronique sur le blog puisque j’ai décidé de vous parler de Datcha Mandala. Il s’agit d’un trio heavy-blues/rock psyché 70′ originaire de Bordeaux. Certains d’entre vous les ont peut-être découverts en 1ère partie des Insus au Stade De France en Septembre dernier.

Aujourd’hui est donc un grand jour pour ce groupe puisque Datcha Mandala publie son 1er album Rokh. Au menu, 8 titres que je vais vous décrypter maintenant:

  • Have You Seen The Light? : J’aime beaucoup l’intro qui se fait sur des roulements de tambour, ainsi que l’entrée de la voix avec une sorte de falsetto. Autrement c’est un assez bon titre.
  • Da Blues: Le morceau commence très fort. On a ici un très bon blues, sur lequel on pourrait danser. Ça me plaît beaucoup.
  • Misery: Un des singles de cette album. Le morceau commence sur une intro qui ressemble je trouve à un mix parfait entre Radiohead et Muse. Le morceau est plutôt calme et nous offre une certaine ambiance de détente.
  • Anâhata: Un morceau très rock et très dansant. Je m’imagine bien pogoter sur ce titre à un concert. Ça doit bien mettre l’ambiance.
  • Uncommon Travel: Ce titre a des sonorités qui font penser à celles des Black Keys selon moi. J’ai l’impression d’entendre une très bonne version retravaillé de Gold On The Ceiling et c’est plutôt génial!
  • Smiling Man: Si je ne me trompe pas, c’est le 1er titre de l’opus à avoir une ligne de guitare classique. Ça donne un côté plus reposant au morceau, et ça me fait planer!
  • Human Free: J’aime beaucoup ce titre! Datcha Mandala nous propose ici une chanson dont l’ambiance semble être un mix du Stockholm Syndrome de Muse et de sons orientaux. C’est très frais et bien mélangé.
  • Loot: Pour le grand final, Datcha Mandala ne va pas y aller doucement puisqu’on tombe ici sur un morceau long de 12min environ. À la 1ère écoute, on peut décrire la structure du morceau, qui selon moi est composée de 4 parties: 1 rock, 1 plus calme, 1 autre rock, 1 autre plus calme. Et franchement, c’est très réussi. Une belle fin!

En bref, Datcha Mandala signe ici un 1er essai très concluant et qui ne ment pas sur leurs influences (Led Zeppelin, Black Sabbath ou encore Queen). Je vous le conseille fortement.

Et pour ceux qui voudraient découvrir le groupe en live, sachez qu’ils seront en Release Party ce soir au Krakatoa à Bordeaux et en concert le 29 Novembre au Point Ephémère à ParisPlus d’infos sur les réseaux du groupe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s