Le Live-Report de WOM: The Noface font scintiller Les Etoiles (16/11)

Par défaut

C’était l’un des événements de la semaine dans la capitale: le retour des puissants rockeurs nordistes de The Noface pour la première fois depuis cet été, où le groupe avait joué au festival de Montereau Confluences afin de présenter le nouveau projet des anciens musiciens de Skip The Use, un concert que je vous avais déjà résumé ici.

Jeudi soir, Oma, Yan, Jay, Lionel, Maxime et toute leur équipe ont déposé les valises de la 3ème étape de leur première tournée à Paris, dans un lieu beaucoup plus petit que pour leur date précédente: le Théâtre Les Etoiles dans le Xème arrondissement, une salle de 300 places.

Il est 19h lorsque les portes de la salle s’ouvrent, permettant au public de découvrir la nouvelle scène du groupe pour le Chapter One Tour. Là où il y avait une flopée de minuscules masques à Montereau, pour Paris on retrouve un seul grand écran géant en forme de masque…pour le moment caché par une immense croix en néons.

Cette croix, c’est celle de La Pièta, cette fameuse artiste montpelliéraine au masque de chat, qui ouvre pour The Noface pour la 2ème fois sur cette tournée après le concert au Run Ar Puns de Châteaulin. Pour ce qui est de son set, attaqué aux alentours de 20h, il sera essentiellement composé de chansons de son 1er EP déjà disponible, ainsi que de ses 3ème et 4ème qui sortiront le 24 Novembre. La chanteuse réussit à attirer une partie du public, mais en choque une autre avec son image de personnage un peu trash et les paroles de ses chansons, notamment d’une inédite intitulée Défoncer Le Coeur. Personnellement je fais partie de la 1ère catégorie: on ne peut pas nier que La Pièta a un talent musical, et que son univers rock-électro-slam invite à danser.

Mais parlons plutôt de la tête d’affiche! Il est un peu plus de 21h lorsque les lumières s’éteignent. Résonne alors un tout petit extrait de L’Homme à l’Harmonica d’Ennio Morricone (un hommage à Muse?) à la fin duquel The Noface entrent sur scène. Leur mission? Jouer en intégralité les titres de leur 1er album Chapter One, dans le désordre! C’est ainsi que le show s’ouvre sur Orion, et le public est au rendez-vous!

Le groupe enchaîne tout aussi fort avec Mascarade puis fait trembler la petite salle parisienne avec leur premier tube I Am Over You. Pour cette tournée, la chanson a une toute nouvelle intro beaucoup plus rock et incisive. On assiste à la communion entre Oma Jali et le public, qui n’hésite pas à chanter comme il se doit!

Pas question de se reposer: The Noface met la barre encore plus haut avec The Rumor. la folie s’empare clairement des premiers rangs, où les gens dansent et parfois lancent des minis-pogos.

Pour le morceau suivant, Fire, Oma Jali joue avec le public en le divisant en deux et en faisant crier « No » à une partie et « Face » à l’autre. Le public participe avec beaucoup de plaisir!

Vient ensuite un petit moment sympa puisque le groupe décide de jouer À Me Rendre Folle, le seul morceau en français de leur album. Et franchement j’ai adoré la voir en live! The Noface nous proposera ensuite d’entrer en Transe pour la fin de la 1ère partie de leur show. Il y en aura 3.

La 2ème partie s’ouvre sur un magnifique solo au piano de Lionel, qui lance un de mes morceaux préférés de l’album: Time. Un live de très haut niveau malgré un bug de guitare pour Yan, qui condamnera son emblématique Fender Telecaster et lui fera utilisé une MeloDuende couleur miroir de toute beauté.

Et c’est là qu’arrive l’enchaînement fatal, qui commence sur le dernier single Change, Change, Change; un morceau dédiée par Oma aux femmes présentes dans la salle. Je regarde le public: il y a beaucoup de monde qui danse et beaucoup de monde qui chante, et ça fait plaisir!

Les Etoiles vont ensuite se transformer en dancefloor géant puisque c’est Let Me Love You qui est jouée. L’ambiance est électrique!

Arrive maintenant le dernier morceau de la partie 2, et c’est une surprise venant d’Oma: The Noface se lance dans une cover rock du tube de Missy Elliott Get Ur Freak On. Perso, j’ai adoré cette cover, et visiblement je n’étais pas le seul!

Pour le rappel, The Noface enchaîne trois morceaux ultra-puissants pour mettre le feu à Paris! On retrouve Never Ever, la bombe Mermaid Chant et I’m Talking To You.

Normalement, le concert aurait dû se terminer à ce moment-là, mais les lumières ne s’éteignent pas… En fait, c’est parce que The Noface finiront par sortir des backstages pour se diriger vers le fond de la salle afin de nous offrir un moment spécial avant la fin: une incroyable version unplugged de Change Change Change. C’est magique et puissant.

Au final, The Noface n’aura pas eu à faire beaucoup d’efforts pour allumer un public qui était déjà en feu dès le départ. On sent que le groupe évolue à chaque date, et si ils continuent comme ça ils pourront viser très haut!

Pour les parisiens qui voudraient vivre l’expérience, sachez que The Noface joueront à L’Empreinte de Savigny-Le-Temple le 30 Mars 2018 et qu’ils seront en concert dans toute la France. Infos et billets sur les réseaux sociaux du groupe.

La Setlist de La Pièta
J’Aime Pas Les Gens
La Moyenne
Versés En Boule
Défoncer Le Coeur
Hellelujah
À La Folie

La Setlist de The Noface
Orion
Mascarade
I Am Over You
The Rumor
Fire
À Me Rendre Folle
Transe
——————————————————-
Time
Change Change Change
Let Me Love You
Get Ur Freak On (Missy Elliott cover)
——————————————————-
Never Ever
Mermaid Chant
I’m Talking To You
——————————————————-
Change Change Change (Unplugged)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s